Chroniques du centre

Agnès Callou et Julien Beal

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Nous contacter

    Pour nous contacter ou s'inscrire à la newsletter, cliquez sur ce lien, ou par téléphone 06-61-17-07-43

    Pour nous contacter ou s'inscrire à la newsletter, cliquez sur ce lien, ou par téléphone Julien BEAL : 06-61-17-07-43 ou Agnès Callou : 06-30-10-55-15

Posts Tagged ‘Conseil régional’

Le TGV d’Auvergne : une nécessité à défendre unanimement ! Par Julien Beal

Posted by agnes et julien sur 6 mars 2011

Présent en tant que représentant national des Jeunes Démocrates au grand colloque sur le projet de LGV, plus précisément le « POCL » (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon), le 25 février à la Grande Halle d’Auvergne, j’ai pu ( comme Agnès Callou) apprécier le sérieux et la pertinence du projet.

Comme Mr le Directeur Général de Michelin Clermont-Ferrand l’a rappelé, le TGV est indispensable pour une région comme l’Auvergne. Faire un TGV en Auvergne, c’est tout simplement corriger le handicap actuel ! A mon avis, cette phrase résume la pensée générale des Auvergnats, des PDG des très nombreuses entreprises de la région, et des élus.

Au delà de ce constat, le TGV apparait comme une nécessité pour deux raisons. Tout d’abord en terme d’aménagement du territoire : il sera un facteur de développement économique, notamment grâce à une connexion rapide avec Lyon (1h20). D’autre part, il permettra de supprimer la future saturation de la ligne Paris Gare de Lyon – Lyon.

Tous les présents ont été unanimes sur la nécessité de la ligne. On peut même préciser qu’un tracé de ligne, celui exposé par le représentant des réseaux ferré de France, fait consensus. Il s’agit de la ligne appelée : le tracé Ouest-Sud. Ce choix de ligne est retenu parce que sa trajectoire passe au plus près de l’agglomération clermontoise, ce qui permet de joindre Paris et Clermont-Ferrand en 1h55. De plus, c’est le seul tracé qui passe au plus près des 3 plus grandes villes de l’Allier: Montluçon, Moulins, et Vichy.

Notons la présence de Mr Hortefeux, présent en tant que Ministre de l’Intérieur et élu auvergnat. Son intervention fut très intéressante. Par contre, je regrette l’absence du Ministre chargé des Affaires européennes, Mr Laurent Wauquiez, car ce projet n’est pas uniquement national, mais d’envergure européenne.

Les élus pourront être un moyen de pression envers RFF (Réseau Ferré de France). Mais pour qu’ils aient un poids, il va falloir que tous les élus d’Auvergne, Bourgogne et Centre parlent d’une seule et même voix ! Alors, au boulot pour que nos élus se mettent d’accord le plus rapidement possible, afin que cette ligne à grande vitesse puisse prochainement voir le jour!

Posted in Julien Beal | Tagué: , | 7 Comments »

Bilan du colloque sur la ligne LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon…par Agnès Callou

Posted by agnes et julien sur 6 mars 2011

Les Jeunes Démocrates du Puy-de-Dôme soutiennent les initiatives entreprises depuis maintenant quatre années par René Souchon et plus globalement la région en faveur d’une Ligne à Grande Vitesse en Auvergne.

Présente en tant que déléguée fédérale des jeunes démocrates du Puy-de-Dôme au grand colloque sur le projet de LGV « POCL » (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon), le 25 février à la Grande Halle d’Auvergne, j’ai pu constater le sérieux et la pertinence du projet.

Le TGV est une nécessité en Auvergne pour deux raisons: premièrement il engendrera un nouvel aménagement du territoire facteur de développement économique – notamment grâce à une connexion rapide avec Lyon (1’20) et deuxièmement il permettra une « bouffée d’oxygène » indispensable à la LGV déjà existante Paris-Lyon.

Si le besoin réel d’une LGV commence peu à peu à faire consensus, certains opposants dénoncent un coût trop prohibitif. S’il est certain que l’Etat à l’heure actuelle de l’avancée du projet, demande une participation trop élevée aux collectivités territoriales (50% de coût total), il ne faut pas oublier que la question d’un TGV en Auvergne se projette dans le long terme. Qui peut oser dire qu’en 2030 l’Auvergne pourra se développer économiquement sans liaison rapide avec le reste de l’Hexagone ?

En outre, le tracé Ouest-Sud nous semble également être le plus percutant car desservant quantitativement et qualitativement le mieux les Auvergnats. Non seulement c’est celui qui passe au plus près des Clermontois, et qui permet ainsi un maximum de kilomètres sur LGV par rapport à la ligne déjà existante et donc un maximum de rapidité entre Paris et Clermont-Ferrand (1’55), mais c’est également le seul tracé qui passe au plus près des 3 plus grandes villes de l’Allier: Montluçon, Moulins et Vichy. La décision du tracé reste bien entendu la propriété des Auvergnats et des habitants des autres régions concernées (Bourgogne et Centre), cependant il est important que la jeunesse se mobilise sur ce dossier, car c’est directement son avenir professionnel et environnemental qui est concerné.

Enfin, si nous voulons prouver aux citoyens que l’on s’intéresse réellement à leur bien-être, il faut être assez intelligent pour ne pas s’opposer systématiquement aux initiatives des autres partis si elles sont bonnes. C’est ce que nous faisons aujourd’hui. Nos détracteurs diront que nous sommes opportunistes, oui, d’une certaine manière, nous sommes des opportunistes de l’intérêt général.

Posted in Agnès Callou | Tagué: , , | Leave a Comment »

Conseil régional: les jeunes ont la parole.

Posted by agnes et julien sur 7 novembre 2010

Depuis quelques temps, sur le site internet du conseil régional ou par lettres, les jeunes Auvergnats de la tranche d’âge 16-30 ans sont sollicités à répondre à un questionnaire concernant leurs priorités et leur autonomie. Le conseil régional d’Auvergne a décidé de « laisser la parole aux jeunes ».

Le principe de ce site internet est très simple : faire participer les jeunes aux débats les concernant: les questions peuvent toucher aussi bien à l’orientation, à l’emploi, au logement, à la mobilité, qu’à la sexualité, la citoyenneté, la création d’entreprises, ou encore la culture… Qui plus est, les jeunes peuvent exprimer librement leurs idées&suggestions pour améliorer leur autonomie en Auvergne sous formes d’articles écrits ou des émissions de radios organisées aux quatre coins de l’Auvergne.

Le conseil régional s’engage par la suite à étudier les priorités désirées par les jeunes et à créer les dispositifs nécessaires à leur autonomie.

Nous ne pouvons que soutenir cette action, en attendant de voir l’impact que celle-ci entraînera pour la jeunesse auvergnate. Soulignons d’ailleurs au passage que nous souhaitons réellement que le conseil régional continue dans le même sens pour ce qui concerne la mobilité des jeunes: l’AMI (l’Aide à la Mobilité Internationale, qui s’élève par exemple à 500 euros pour un voyage de deux mois) a véritablement donné un coup de pouce à de nombreux jeunes souhaitant partir deux mois ou plus à l’étranger dans le cadre de leurs études.

Nous regrettons hélas que la seule personne de moins de 30 ans élue au conseil régional (Émilie Vallée, 27 ans), ne soit pas mise plus en avant pour l’ouverture de cette opération et qu’elle n’ait pas de responsabilités pour répondre aux attentes des jeunes Auvergnats. Ce n’est pas bien sur parce qu’on est conseillère régionale de 27 ans qu’on se doit de traiter que de sujets de « jeunes », mais quand une action s’appelle « 16-30 », pourquoi ne pas mettre en lumière celle qui est à même de mieux représenter la population ?

Pour conclure, si le conseil régional nous demande de participer à cette action, nous le ferons avec le plus grand plaisir, pour une raison très simple : les jeunes investis en politique et la jeunesse en général doivent donner leurs avis pour faire « bouger les lignes », pas pour qu’on les bouge à leur place.

Le site internet : http://www.16-30.fr/

Posted in Julien Beal | Tagué: , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :