Chroniques du centre

Agnès Callou et Julien Beal

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Nous contacter

    Pour nous contacter ou s'inscrire à la newsletter, cliquez sur ce lien, ou par téléphone 06-61-17-07-43

    Pour nous contacter ou s'inscrire à la newsletter, cliquez sur ce lien, ou par téléphone Julien BEAL : 06-61-17-07-43 ou Agnès Callou : 06-30-10-55-15

Les 35 heures… et si l’on en parlait vraiment !

Posted by agnes et julien sur 11 janvier 2011


Le débat sur la suppression des 35 heures est relancé depuis que Mr Valls s’est prononcé, à la surprise du Parti Socialiste, en sa faveur.

Depuis la création des 35 heures en 2000, le nombre de postes crées est d’environ 32 000, même si ces chiffres restent très contestés. Si les 35 heures étaient supprimées, on constaterait un retour en arrière : beaucoup d’entreprises, et en particulier les PME, seraient obligées de supprimer des emplois.

En effet, prenons l’exemple d’une entreprise de 17 salariés. Avec 35 heures de travail par employé, elle comptabilise 595 heures hebdomadaires. Si nous passons à 37 heures, le temps de travail total serait de 629 heures hebdomadaires soit 34 heures supplémentaires à rémunérer par semaine, ce qui représente environ un salarié ! De nombreuses PME – qui pour certaines sont déjà en grande difficulté – ne supporteraient pas cette charge financière supplémentaire, et se verraient contraintes de licencier.

Les élus du mouvement démocrate se sont prononcées dans le passé en faveur de l’assouplissement des 35 heures et la défiscalisation des heures supplémentaires. Cette mesure apporte un peu de souplesse pour les entreprises en période d’accroissement de l’activité et pour les salariées des heures majorées. Il convient de maintenir cette orientation. Supprimer les 35 heures couterait plus cher aux entreprises et baisserait le pouvoir d’achat des salariés.

Publicités

Une Réponse to “Les 35 heures… et si l’on en parlait vraiment !”

  1. TOUCHOT said

    Ancien ministre du travail en 2002/2003, hier lors de ses vœux Fr Fillion a rappelé qu’il avait largement « assoupli » les 35h.

    Fr. Fillion à ce sujet hier lors de ses vœux nous dit : « Il faut prendre en compte l’ensemble des paramètres qui ne se résument pas à la seule durée d’activité. Il faut écouter les entrepreneurs, écouter les syndicats de salariés, parce que ce sont eux qui sont au coeur de l’organisation du travail et, enfin, il faut mesurer les évolutions que nous avons introduites depuis 2003. »

    Il a raison, laissons les partenaires sociaux régler ce problème par accords d’entreprises ou de branches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :