Chroniques du centre

Agnès Callou et Julien Beal

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Nous contacter

    Pour nous contacter ou s'inscrire à la newsletter, cliquez sur ce lien, ou par téléphone 06-61-17-07-43

    Pour nous contacter ou s'inscrire à la newsletter, cliquez sur ce lien, ou par téléphone Julien BEAL : 06-61-17-07-43 ou Agnès Callou : 06-30-10-55-15

Non les musulmans ne prennent pas plaisir à prier dans les rues…

Posted by agnes et julien sur 18 décembre 2010


Pour toi Marine le Pen, qui penses que c’est un plaisir de prier et de pratiquer sa religion dans les rues.

Le week end dernier, tu as comparé le fait de prier dans la rue à l’occupation des nazis…alors soit j’ai eu des professeurs d’Histoire d’une incompétence incroyable (j’en doute fortement), ou soit tu cherches de nouveau à te montrer encore plus raciste (le concours va être impressionnant) avec certains UMP.

Et oui…je viens de dire que le concours allait être impressionnant parce que 54% des sympathisants UMP approuvent tes paroles.

Revenons au sujet principal Marine, tu as dit que prier dans la rue était la même chose que l’occupation nazie…je peux te poser une question ?

Pourquoi ces personnes (qui sont musulmanes…mais comme je suis un laïc je vais dire que je m’en fous que ce soient des musulmans, des chrétiens…) prient dans la rue ?

J’ai essayé de deviner ta réponse, mais j’ai vraiment du mal à me mettre dans ta tête (ce qui me rassure beaucoup).

Mais moi je vais donner mon avis (je vais répondre à ma propre question).

Si ces pratiquants prient dans la rue, c’est pour une raison très simple : ils n’ont pas de lieu pour pouvoir prier ! Tout simplement. Le plus gros problème de ces lieux de cultes (qui ne le sont pas, il faut l’avouer), c’est que c’est le meilleur endroit pour créer des extrémistes, c’est le meilleur endroit  pour lancer une haine contre les français « de souche… » (je déteste ce mot mais je n’ai pas trouvé autre chose), et donc de radicaliser ce mouvement et de créer d’énormes problèmes sur le moyen terme (ne parlons pas du long terme).

Alors Marine, au lieu de dire des choses sans réfléchir, essaye avant de savoir pourquoi, et de chercher une solution sur le long terme !

La seul solution sur le long terme, c’est de laisser les pratiquants construire des lieux de cultes dignes de ce nom (je ne vous parle pas des mosquées que l’on trouve au Moyen-Orient, je vous parle de lieux convenables), qui de plus, ne sont pas financés par l’Etat, mais par les pratiquants eux-mêmes et par les États (pour te citer un exemple la mosquée de Saint-Étienne a été financée par le roi du Maroc)

Voilà Marine, il y a un problème et je l’avoue. Mais moi j’explique pourquoi, et surtout comment supprimer ce problème !

Alors, chers 54% des sympathisants de l’UMP vous en pensez quoi ?

Publicités

3 Réponses to “Non les musulmans ne prennent pas plaisir à prier dans les rues…”

  1. Excellent point de vue. J’adhère !

  2. stéphanie said

    En voyant la réaction de certains élus UMP, je me suis dit qu’il ne manquerait plus qu’ils nous pondent une loi. Parce qu’en cette période de Noël, on pourrait dire aussi adieux aux Chorales de rue qui chantent des cantiques de Noël (douce nuit, Adeste fideles, les anges dans nos campagnes,…) et les chanteurs de Gospels dans le métro devraient changer de répertoire.

  3. Gilles G. said

    Entièrement d’accord avec vous 2 !

    Deux choses :
    1. pour les communes avec espace constructible : laisser les associations musulmanes construire des mosquées ou salles de prières qui ne soient pas dans des caves. C’est ce qui a été fait à Nantes-nord il y a quelques années, avec une mosquée parfaitement intégrée dans le paysage et visible par n’importe quel utilisateur du tramway.
    C’est ce que tu proposes. Mais c’est malheureusement pas adaptable dans toutes les communes, notamment celles où se concentrent bon nombre de musulmans.

    2. Pour les communes sans espaces constructibles : dans certaines communes très densément peuplées, notamment dans la petite couronne parisienne, on ne peut plus construire sans détruire… Alors, conscientes de lacunes cultuels, certaines municipalités ont trouvé, je trouve, une bonne méthode. Des municipalités (au moins 3 dans le 92, à ma connaissance) confient des salles municipales pour en faire des salles de prière, non pas à des instances religieuses car c’est pas le rôle d’une mairie de traiter avec des religions, mais à des associations garantes du culte et responsabilisées.
    Ainsi, s’il y a le moindre problème, troubles aux voisinages ou mauvaises fréquentations, le bail peut ne pas être reconduit d’une année sur l’autre. Globalement, cela se passe très bien, du moins dans les 3 communes que je connais. Mais si toutes les communes ne jouent pas le jeu, à ce moment le problème ne peut se résoudre complètement.
    En outre, cela permet aux musulmans d’accéder à des lieux de prière dans des conditions décentes. Et même, pour certains, de les inciter à participer à la vie associative et citoyenne locale. Autrement dit, tout le monde est gagnant !

    Cela tient en deux mots trop peu à la mode dans notre pays : la responsabilité et la confiance mutuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :